Pourquoi Tomcat FactoryPatrice-Thiry_Tomcat-Factory

Parmi mes passions préférées, je citerai ici les suivantes : entreprendre, aider les entrepreneurs, créer des produits et services qui vont massivement changer et améliorer un fonctionnement existant, créer du succès, du succès de groupe.

Après 5 années à travailler pour un groupe américain où j’ai eu la chance d’être basé à New York puis Londres et en charge d’une business unit couvrant une trentaine de pays, j’ai décidé de rentrer en France en 2000 pour créer « ma start up », ProwebCE.

17 ans plus tard, grâce à toutes les merveilleuses personnes que j’ai eu la chance de recruter, cette start up est devenue une belle PME de plus de 400 salariés avec un chiffre d’affaires 2017 de 210M€ et 23M€ d’EBITDA. Après 17 ans de vie effrénée d’entrepreneur, j’ai décidé de vendre ProwebCE a un groupe avec lequel nous partagions les mêmes valeurs et ambitions. Je suis donc très fier d’avoir cédé ce magnifique bébé à Edenred, un groupe exceptionnel, composé de personnes profondément humaines et sympathiques et dont les valeurs sont « l’esprit entrepreneurial », « le respect », « la passion du client », « l’imagination » et « la simplicité ».

ProwebCE, 17 ans de ma vie….quelle histoire extraordinaire… merci à tous ceux qui m’ont permis de vivre cette expérience qui me semble encore tellement magique.

Suite à la cession de ProwebCE, j’ai décidé d’investir une bonne partie de mon patrimoine dans l’éco-système de plus en plus dynamique de la tech. J’ai donc créé Tomcat Capital.

Afin d’apprendre ce nouveau métier et rencontrer les acteurs clés de cette magnifique activité, j’ai tout d’abord commencé à investir dans des fonds de venture spécialisés tels qu’ ISAI, Partech, Partech Africa, Daphni, Paris Saclay Seed Fund, Xange et Meeschaert Capital Partners.

J’ai ensuite commencé à investir en direct principalement en amorçage dans un certain nombre de start-up tels que : Starting Dot (revendu depuis à Afilias), Kactus, OuiTeam, DataDome, Fox Intelligence, Studapart, SMartHab, Clac des doigts, Lifen, Fretlink, Happytal, LMP (IPO sur le Nasdaq), Pinpo, New Deal, Iotas, Comet Meetings, Wecasa, etc.

Cela fait donc plus de 5 ans, que je suis un Business Angel actif. Ce que j’ai appris en 5 ans, c’est qu’il faut être assez fou pour faire ce métier car il est extrêmement risqué et que sa rentabilité est très incertaine et quasi impossible à court terme.

J’ai donc commencé à réfléchir à trouver une méthode pour dé-risquer ce métier et maximiser son retour sur investissement.

La seule méthode que j’ai trouvé est de n’investir que sur des entrepreneurs exceptionnels, des entrepreneurs qui possèdent toutes les qualités nécessaires pour transformer une idée en une réalité et un succès économique.

Ces qualités sont l’ouverture d’esprit, l’agilité, la compétitivité, le leadership, la vision, l’ambition, le charisme, la résilience, la créativité. Toutes ces qualités sont nécessaires pour créer un gros succès. Vous comprendrez donc qu’il est très difficile de trouver la perle rare. Il est aussi quasiment impossible de s’assurer en seulement 2 ou 3 rendez-vous que les fondateurs possèdent bien toutes ces qualités. Et pourtant c’est seulement après 2 ou 3 rendez-vous qu’un Business Angel et même un acteur professionnel du venture capital va prendre sa décision d’investissement. Ce n’est à mon avis pas la bonne méthode.

Après cinq années, j’ai donc décidé d’arrêter cette méthode.

Ma nouvelle méthode passe par la création de mon « accélérateur » de start-up, la « Tomcat Factory ». Avec mes associés et Business Partners, nous allons ainsi pouvoir passer six mois à côtoyer les entrepreneurs sélectionnés par mon équipe. Durant ces 6 mois, nous aurons clairement le temps d’évaluer les entrepreneurs qui possèdent ces qualités. Et c’est précisément à ces entrepreneurs que nous ferons une proposition d’investissement.

Je suis persuadé que le niveau de succès d’une start-up dépend majoritairement de la puissance de ses fondateurs et cette puissance ne peut être évaluée en seulement 2 ou 3 rendez-vous. En revanche, elle peut être évaluée en 6 mois ! C’est donc la première raison de la création de la Tomcat Factory. C’est grâce à cette méthode que nous allons dé-risquer le métier d’investisseur en venture capital et augmenter son retour sur investissement.

La deuxième raison, c’est le devoir de transmission. Je fais partie de ces idéalistes qui pense que l’humain est sur terre, non pas pour consommer 35  heures hebdomadaires de Netflix et facebook, mais plutôt pour apprendre, pour travailler, pour progresser et donc réussir quelque chose. Et quand on a eu la chance de réussir un projet quel qu’il soit, il faut « donner », il faut transmettre pour aider et inspirer d’autres humains à réussir également leurs projets, leur destinée.

Je pense que cette transmission est d’autant plus importante en France. Notre mental a pris un sacré coup durant les quarante dernières années et il me semble nécessaire de transmettre de l’énergie positive et de la confiance à nos compatriotes.

Enfin, vous l’avez compris, mon prochain projet sera, la création d’un deuxième fonds. Le premier est entièrement financé par mon propre patrimoine, le deuxième sera ouvert à des souscripteurs professionnels et privés. L’objectif de ce deuxième fonds sera d’investir dans les entrepreneurs qui passerons avec succès les 6 mois dans notre accélérateur « La Tomcat Factory ».

Vive la confiance, vive l’entrepreneuriat et vive l’innovation !

Patrice X. Thiry

Fondateur ProwebCE, Tomcat Capital